27 juin 2005

Quand été rime avec féminité

Comme je ne sais jamais quoi faire de mes bras quand je suis désoeuvrée, je les croise. Ca m'évite de me gratter l'arête du nez ou de me remettre la même mèche de cheveux en place 500 fois de suite. Oui mais voilà en ce moment il fait trop très chaud. Et quand il fait chaud, moi, je transpire (je rote pas, je pète pas, je fais pas caca non plus*, alors j'ai bien le droit de transpirer). Alors quand j'ai décroisé mes bras ce matin, j'avais toute la partie de ma tunique coincée entre la sueur de mon bras et la sueur de mon ventre qui était passé de kaki clair à kaki foncé. Aaargh. Avec une totale discrétion j'ai remis mes bras à leur place et je suis sortie prendre l'air en espérant que ça ait le temps de sécher. Et c'est le moment qu'a choisi ce charmant garçon pour sortir fumer une cigarette et me faire un brin de causette. Tant pis, j'ai recroisé mes bras. Ca n'a pas séché. Et j'ai du aller bosser comme ça.

*Normal chuis une fille.

Posté par Nuryko à 02:19 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand été rime avec féminité

Nouveau commentaire